Partagez | 
 

 • Alwenna Brighid •

Aller en bas 
AuteurMessage
Alwenna Brighid

Admin sadique
Traqueur de noob ♫

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 28/07/2010
Age : 23
Localisation : DTC (Dans Ta Cave :0)

Identité
Peuple: Noxem
Métier: Traqueur de gros gibiers ♫

MessageSujet: • Alwenna Brighid •   Mar 3 Aoû - 21:20

AlwennaBrighid



    Nom : Brighid
    Prénom(s) : Alwenna
    Age : 22 ans
    Classe : Traqueur
    Sous-classe : Chasseur de gros gibiers, gardien de ville à ses heures perdues
    Lieu de naissance/résidence : Née à Artias, réside à Exire
    Noxem ou Emérien? : Noxem


You

And Only you

    Description Physique :

    Alwenna, jeune femme frêle et innocente, que l'on a envie de protéger et de couvrir de baisers. A qui l'on a envie de donner tout son amour, car elle donne l'impression sur son visage aux traits fins et meurtri par les blessures du passé, qu'elle manque d'affection... STOP! Je vous arrête tout de suite. Certes, vous pouvez avoir envie de lui donner tout ça, mais n'aller surtout pas lui dire. Ca la froisserait. Elle le sait pertinemment qu'elle n'a pas le physique d'un Traqueur et qu'on la prend trop souvent pour une jeune adolescente. Elle est petite, pas épaisse, c'est une fille... Qui imaginerait, à première vue, avoir affaire à un des Traqueurs les plus renommés de Reeiya? Personne, nous sommes d'accord. Cependant, vous avez bien affaire à ce Traqueur. Sous ces airs de fille faussement enjouée et innocente, se cache une jeune femme au corps légèrement musclé et au mental d'acier. On ne dirait pas comme ça, qu'elle est musclée. Mais si, je vous assure qu'elle l'est. Si l'on regarde de plus près, on remarque très bien que ses muscles soient plutôt développé. Enfin, pas trop non plus hein, c'est pas une athlète du culturisme, mais quand même. On voit bien ses biceps et ses abdominaux aussi. Si vous la prenez par le bras (on ne sait jamais) vous risqueriez d'être étonné. Cependant, lorsqu'on la voit pour la première fois, on remarque tout de suite, avec son visage, qu'elle a enduré certaines épreuves. Et que, par conséquent, elle remplit bien la fonction de Traqueur. Demandez-lui comment elle s'est fait toutes ces cicatrices, elle sera ravie de vous raconter ses aventures. Notamment celle de la cicatrice qu'elle a sur la lèvre inférieure. Ou encore celle qu'elle a sur le mollet, importante aussi celle là. Bref, vous l'aurez compris, notre jeune Traqueur a du vécu.

    Revenons en à ce visage si frêle aux premiers abords (oui, ses cicatrices sont tout de même peu nombreuses et ne se voient pas de loin). Visage aux traits assez fins (mais tout de même anguleux) un visage féminin me direz vous. Un nez légèrement pointu (Alwenna le déteste, en fait), une bouche (généralement cachée par une écharpe) aux lèvres fines et peu voyantes, car la jeune femme ne se maquille pas, une peau assez blanche, bien qu'un peu colorée par les longues heures passées à chasser dans la savane, de grands yeux couleurs bleu-nuit qui sont son grand atout. Visage encadré par deux grandes mèches de cheveux de la même couleur que ses yeux. Coupe de cheveux qui d'ailleurs pourrait se définir comme un carré mais qui n'en ai pas vraiment un. Enfin, c'est assez spécial, et c'est surtout n'importe quoi. Alwenna est plutôt mignonne, en fait, mais elle s'en fiche éperdument et ne prend pas plus soin d'elle que ça. Du moins, pas pendant la chasse. Après, c'est une autre histoire.

    Niveau vestimentaire, c'est aussi assez particulier. Notre Traqueur porte généralement une jupe assez courte, style jupe d'uniforme, ce qui lui permet de faire des mouvements amples. Elle peut sans problème courir à toutes jambes après une proie ou bien tout simplement pour sauver sa peau (les grosses bébêtes toutes moches de la Forêt Ring sont particulièrement... sauvages). A coté de ça, lorsqu'il fait froid, elle opte généralement pour un pantalon en toile légère et c'est tout aussi bien. Elle porte généralement des grosses chaussures, style botte, car les excursions dans les Marais ou autre lui rappellent de mauvais souvenirs en simple ballerines (elle n'avait pas encore l'expérience du métier, c'est tout). En guise de haut, elle porte souvent une chemise blanche (ou bleue, verte, rouge, peu importe) avec une cravate noire (allez savoir pourquoi). Par-dessus, elle rajoute souvent un pull en laine grise (enfin, surtout lorsqu'il fait froid en fait) ou alors une simple veste noire, bleue, rouge ou verte, encore une fois peu importe la couleur. Elle porte aussi une grande écharpe rose/violette et noire qu'elle ne quitte jamais.

    Autour de son poignet gauche, on peut voir une petite gourmette en argent. Elle se l'est faîte offerte par un des marchands qu'elle a, une fois n'est pas coutume, manipulé. Autour de son cou, si l'on parvient à le voir un jour, on peut voir qu'elle porte un collier avec un pendentif, une sorte de pierre bleue qui a de magnifiques reflets lorsqu'elle est exposée au soleil (chose qui n'arrive pas souvent). Ces deux bijoux, Alwenna ne les quittent jamais. Ils n'ont pas de signification particulière, mais elle les aime bien, voilà tout...


    Description Psychologique :

    Alwenna, Alwenna, Alwenna... En voilà un drôle, de personnage. Un caractère bien trempé. Enfin, non, pire. Un peu comme une sorte d'animal sauvage, voyez-vous. Elle ne se laisse pas apprivoiser facilement. Ou alors, si tel est le cas, c'est certainement que quelque chose lui trotte dans la tête. Très manipulatrice, notre Traqueur. Cependant, si elle a le malheur de vouloir quelque chose ou d'avoir une idée en tête, n'essayez pas de lui faire face et de vouloir lui enlever cette idée de la tête. Vous risqueriez de prendre cher. Très cher. Car la jeune femme déteste qu'on tente de l'empêcher de faire ce qu'elle veut. Elle est bornée à souhait. Alors, à moins que vous ayez un pouvoir quelconque (ce qui risque fort de ne pas arriver), ne tentez rien. Laissez la, et tracez votre chemin. Ouais, c'est la meilleure chose à faire. Après, si vous êtes masochiste ou suicidaire, là par contre, vous pouvez venir vous frotter à elle. Cependant, ne vous attendez pas à vous faire rejeter avec des pincettes. Oh non. Mais plutôt avec euh... Des coups de poings en pleine figure et des coups de pieds au derrière? Oui, c'est plus probable. Attendez vous aussi à s'abattre sur vous une déferlante d'insultes en tout genre. Bah, quoi, elle ne mâche pas ses mots notre chère Alwenna. Eh oui, vous vous attendiez à quoi? Hein? Je vous l'avais dit qu'elle était sauvage. Et attendez, vous ne l'avez pas encore vu en action avec son familier. Nan, parce que si jamais vous la contrariez alors qu'elle est en compagnie de sa boule de poil... Je vous conseille juste de courir. Oui, courir.

    Enfin, revenons en au fait qu'elle est manipulatrice. C'est un trait de son caractère qu'on ne peut pas juste survoler. Non, c'est impossible. D'ailleurs, ne vous avisez pas de lui accorder votre confiance trop vite. Elle abuserait de vous. Elle tirerait profit de vous. Elle vous manipulerait sans que vous ne compreniez rien. Elle adapterait son caractère en fonction du vôtre, tel un caméléon. Elle pourra être très douce et attentionnée, ou alors hypocrite à souhait et mauvaise. Elle vous plairait, c'est sûr, puisque qu'elle aurait depuis belles lurettes compris comment vous fonctionnez. Vos moindres petits défauts, vos qualités, vos réactions dans telle ou telle situation. Elle vous aurait analysé de A à Z. C'est une mauvaise manie qu'elle a depuis qu'elle est Traqueur, en réalité. Elle analyse tout. Et grâce à cela, elle parvient comme elle veut à assouvir ses moindres désirs. Un jour, elle a réussi à enrôler un vendeurs du célèbre Marché Géant et elle a eu gratuitement à manger. Enfin, elle s'est servie tout ce qu'elle pouvait avant de rentrer chez elle. Et croyez-moi, pour un ventre sur patte comme elle, elle ne s'est pas privée. Mais bref, tout ceci montre à quel point elle peut être fausse, simplement pour parvenir à ses fins. Elle déteste les gens niais et ne pourrait jamais s'attacher facilement à quelqu'un. Elle n'a pas beaucoup d'amis, à cause de son caractère perfide. Et le peu qu'elle a, ils sont pratiquement tous comme elle. Et c'est ce qui lui plaît chez eux. Cela ne la dérange pas plus que ça, de ne pas avoir d'amis. Disons que, pour compenser, mademoiselle navigue à droite à gauche.

    Comment ça, vous ne comprenez pas? C'est pourtant simple! Elle n'hésite pas à passer du bon temps quoi! Si vous avez le malheur de lui taper dans l'oeil, vous êtes fini! Il est presque sur et certain que vous finirez la nuit avec elle. Oh, évidemment, elle ça ne la dérange pas, puisqu'elle adore ce genre de petit jeu. Et comme elle ne mâche pas ses mots, il est facile pour elle d'attirer n'importe qui dans... son lit. Un petit mot doux susurré par ci, un autre par là... Et voilà, vous êtes cuits. Impressionnant hein? Et n'allez pas me dire que vous avez essayez de résister. C'est faux. On ne résiste pas à la tentation et Alwenna l'a parfaitement bien compris. Cependant, si VOUS, vous allez trop vite en besogne pour elle, attendez vous à ce qu'elle vous fasse languir, voire même vous rejette. Voir les gens la supplier ou "souffrir", c'est jouissif pour elle. Oh oui, voir les petits rictus suppliant de certaines personnes, c'est non seulement à mourir de rire, mais c'est avant tout une source provocatrice de plaisir. Et ça, personne ne le lui enlèvera. Elle remercie chaque jour le créateur de la ville d'Exire, où elle passe souvent des soirées mouvementées.

    Vous devez à présent vous dire qu'Alwenna est une fille complètement jetée et qu'elle mériterait de finir à l'asile? Ce n'est pas faux, mais, existe-t-il une raison à ce caractère? Peut-être, peut-être pas. Si vous avez la chance de devenir l'un de ses proches, vous vous rendrez alors vite compte que tout ceci n'est qu'une façade pour tenter d'apaiser sa douleur. Et ça marche plutôt bien, puisqu'elle n'arrête pas. Vous pourrez essayer de la raisonner, sans grande conviction. Elle est assez exaspérante, mais jamais on ne peut lui en vouloir. Elle est comme ça, c'est tout. Il faut être doté d'une patience astronomique pour espérer la comprendre un jour. Et ça, seulement une personne y était arrivé à ce jour. Une seule...

    Cependant, Alwenna n'aime pas parler de son passé. Alors, ne posez pas trop de questions. Elle est très patiente, mais vous la pousseriez vite à bout de nerfs. D'ailleurs, cette patience, elle est généralement utilisée lorsqu'elle part chasser, en fait. Elle adore ça, chasser. La savane est certainement son endroit préféré pour la chasse. Elle se fait plein de fric grâce aux butins! Oui, elle revend généralement tout aux alchimistes, elle s'est d'ailleurs fait une petite réputation auprès d'eux. Elle n'hésite pas à user et abuser de sa pierre d'Isis pour aller chasser de jour. Et les alchimistes Noxems... Ils adorent ça.



    Tics/Particularités : A la mauvaise habitude de regarder les gens qui passent de haut en bas et d'analyser chacun de leurs mouvements. Elle a aussi un familier, Lazeo, et il est le seul avec qui elle soit aimable et gentille. Et aussi avec qui elle est totalement honnête. Certes, il ne parle pas, mais s'il le pouvait, il crierait sur tous les toits, qu'au fond, Alwenna est une gentille fille. Heureusement, il ne parle pas...
    Spoiler:
     


Cest

L'histoire De la Vie

    Dis Kalel, tu te souviens ce jour là? Lorsque j'ai appris qu'on était frère et soeur? Moi, je m'en souviendrai toujours. Et je n'oublierai jamais tout ce que l'on a vécu ensemble. Jamais...

    Alwenna Brighid, deuxième enfant des Brighid, est née à son domicile, dans la ville d'Artias. Elle avait une grande soeur, de trois ans son ainée, qui était vraiment contente le jour où elle avait appris que le bébé avait enfin pointé le bout de son nez. Elle pris très grand soin de sa petite soeur. Si bien que, depuis qu'elle est en âge d'avoir des souvenirs, Alwenna se souvient en très grande partie de l'attention que lui portait Claire. Elle aimait sa soeur plus que tout au monde. Plus que ses propres parents. Ils étaient trop occupés par le travail pour s'occuper de la petite Alwenna. Si bien que c'est Claire qui eu la responsabilité de s'en occuper, et ce malgré son jeune âge. Elles s'amusaient bien toutes les deux, elles allaient souvent se promener dans les champs qui bordaient Artias, à l'époque. Alwenna s'en souvient encore, elles jouaient à cache-cache parmi les plants de céréales ou bien dévalaient les pentes en se roulant dans l'herbe. C'était la bonne époque, personne ne leur disait quoique ce soit. Pas même leurs parents. Enfin, il fallait dire qu'à part bonjour et au revoir, ils ne leur disait pas grand chose. C'est donc dans l'insouciance de l'enfance que les deux fillettes grandirent. Et à vrai dire, c'était mieux ainsi. Lorsque Alwenna eu l'âge de dire ce qu'elle pensait vraiment sans que cela puisse paraître idiot, Claire comprit tout de suite que sa petite soeur idolâtrait les Traqueurs. Il était vrai qu'ils avaient protégé la ville d'une attaque de créatures sauvages, et qu'ils attrapaient beaucoup de fraudeurs, mais elle ne comprenait pas pourquoi sa soeur était si absorbée par ce métier. Lorsqu'elle avait huit ans, Alwenna pouvait passer des jours entiers assise sur le bords d'un mur à regarder les Traqueurs de la ville allait et venir dans les rues pour le bien d'Artias. Elle se fit alors la promesse de devenir un de ces Traqueurs un jour. Elle aussi, elle allait protéger la ville. Elle aussi, elle allait débusquer les fraudeurs. Elle serait connu de tout le monde, et elle serait célèbre. Oui, célèbre!

    Depuis le jour où elle s'était dit ça, la jeune fille s'entraînait pendant des heures et des heures. Enfin, s'entraîner est un bien grand mot, mais disons qu'elle faisait tout ce qu'elle pouvait pour s'améliorer à la course, elle s'amusait aussi à jouer à se battre avec des bouts de bois avec sa soeur. Sa dextérité augmenta, sans trop qu'elle comprenne, et très vite, elle devînt plutôt douée. Quand elle eut l'âge de devenir Apprenti, elle le devint et fit très bonne impression. Tous les matins elle se levait avec joie et bonne humeur, et sa soeur était contente de voir qu'Alwenna avait enfin trouvé sa vocation. Mais un matin, alors qu'elle s'était levée avec encore plus d'entrain que d'habitude, ce matin là, elle ne savait pas que sa vie allait totalement basculer. Elle était sur le chemin pour rejoindre le groupe des apprentis et commencer l'entraînement. Sur le chemin, elle croisa un Traqueur, qu'elle n'avait jamais vu auparavant. Ou alors, elle n'avait jamais fait attention. Elle le salua, pleine d'admiration et continua son chemin. Une fois arrivée, elle commença l'entraînement. Elle s'entraîna avec un ami qu'elle s'était fait sur place, et avec qui elle rirait beaucoup. Au bout d'une heure cependant, quelqu'un cria. C'était une femme qui passait non loin d'ici. Ce fut certainement la première à voir la horde de créatures sauvages qui se ruait sur Artias. En quelques secondes, ce fut la panique total. Tous les Traqueurs et les Artificiers furent réunis. Ils s'apprêtaient tous à défendre la ville. Alwenna et son ami regardait le spectacle d'un air désemparé. Les créatures arrivaient à une vitesse folle, si bien que personne ne put les retenir. Les Traqueurs tentèrent tant bien que mal de les arrêter avec leur piège, les Artificiers faisaient un joli feux d'artifice avec leurs armes. Mais personne ne put arrêter le massacre. Certaines créatures pénétrèrent dans les ruelles de la ville. Sur leur passage, elle détruisait tout. Bien matériel ou vie humaine. Tout y passait. Alwenna pris vite conscience du danger qui planait. Elle pris son ami par la main et commença à courir dans les rues étroites d'Artia,s à la recherche d'un endroit sécurisé. Elle ne pensait qu'à se cacher à se moment là. A sauver sa vie, à elle et son jeune compagnon. Ils échappèrent de peu à la mort, lorsqu'une espèce de licorne bizarre les avait pris en chasse. Ils avaient trouvé un renfoncement dans un mur et s'y étaient cachés. C'était étroit, certes, mais ils étaient en sécurité. Du moins ils l'espéraient. L'attaque dura une bonne demi-heure. Pendant ce temps, Alwenna était blotti dans les bras du jeune homme et elle était au bord de la crise de larme. Les Traqueurs, qu'elle admirait tant, n'avait pas réussi à repousser l'attaque sur Artias. Si bien qu'une fois que tout fut fini, c'est le chaos qui régnait en maître. Il y avait des morts, plusieurs morts même. Sans même réfléchir, Alwenna se mit à courir droit vers son logis. Ses parents et sa soeur. Elle n'avait pas pensé à eux. Est-ce qu'ils allaient bien? Elle commença à paniquer. Elle angoissa même, lorsqu'elle arriva chez elle. Personne. Elle fouilla partout. Aucune trace d'eux. Elle alla sur le lieux de travail de ses parents. Là, ce fut... Ce fut un vague de dégoût et de tristesse qui s'empara d'elle. Plusieurs cadavre gisaient sur le sol. Elle fit quelques pas et butta même dans un membre (elle était incapable de dire si c'était un bras ou une jambe). Et là, au milieu de ce tas de chair, elle reconnu ceux qu'elle chérissait le plus au monde. Du moins, celle qu'elle chérissait le plus. Sa soeur, Claire, avait du vouloir rejoindre ses parents lors de l'attaque. Certainement pour les prévenir. Et la malheureuse avait trouvé la mort, avec eux en prime. Alors qu'elle aurait mieux fait de rester chez elle.

    Alwenna était dépitée. Elle fit encore quelques pas, en chancelant, et tomba à genoux. Les larmes, qui coulaient sur son visage, lui brouillaient la vue. La tristesse et la peine qui lui rongeait le coeur à ce moment là, elle n'avait jamais éprouver tels sentiments. Et... C'était terriblement douloureux. La vision de ces cadavres, jamais elle ne l'oubliera. Comme jamais elle n'oubliera la main salvatrice qui eu l'idée de l'arracher à cet endroit et de l'emmener ailleurs. Elle ne compris pas tout de suite ce qui lui arriva. Ce n'est qu'après quelques minutes qu'elle réalisa qu'on était venu la chercher. Les larmes s'arrêtèrent de couler. Devant elle se tenait l'homme qu'elle avait croiser plus tôt ce matin là. Il posait sur elle un regard plein de compassion et de tristesse. Elle posait sur lui un regard vide. Elle ferma les yeux et se repassa le scène en boucle dans sa tête. Les larmes recommencèrent à couler et deux bras vint alors l'enlacer. Le jeune homme qui se tenait devant elle l'attira vers lui, et Alwenna éclata en sanglot.

    " Désolé, Alwenna. Désolé de ne pas avoir été là avant..."

    La jeune fille s'aggripa au dos du jeune homme et sanglota de plus belle. Pourquoi connaissait-il son nom? Elle ne savait pas. Cependant, elle se douta de quelque chosen surtout lorsqu'elle senti des gouttes d'eau qui tombaient sur sa tête. Elle releva doucement son visage qui était enfoui dans la poitrine de son sauveur et le regarda. Il pleurait lui aussi. Mais il essayait de lui sourire. Un sourire qui se voulait chaleureux. Un sourire qui réchauffa le coeur de l'Alwenna. Qui était cet homme? Elle ne savait pas. Tout ce qu'elle savait, c'est qu'il y avait certainement plus de gentillesse dans cet homme là que dans n'importe qu'elle autre habitant de la ville. Ils restèrent un moment comme ça, à pleurer toutes les larmes de leur corps. Mais la jeune fille ne comprenait pas. Elle sanglotait, l'homme aussi, mais pourquoi? Lui faisait-elle tellement pitié qu'il en pleurait? Etait-il très sensible? Non, tout de même pas. C'était autre chose. Et pourquoi était-il désolé? Il n'avait pas à l'être? Qu'est-ce qu'il aurait pu faire s'il avait été là avant? Sauver la vie de sa soeur et de ses parents? Sauver la vie des gens qui étaient morts ce jour là? La colère commença à prendre la place de la tristesse. Alwenna se dégagea vivement de l'étreinte du Traqueur et se releva brusquement .

    " Pourquoi vous pleurez? Pourquoi vous êtes désolé? Qu'est-ce que ça aurait fait si vous étiez venu avant hein? QU'EST CE QUE CA AURAIT FAIT? RIEN! ABSOLUMENT RIEN! "

    Elle éclata à nouveau en sanglot. Elle était complètement minable. Elle avait tout perdu, en l'espace de quelques secondes. Le choc était trop dur à supporter. Et bien qu'elle venait d'être exécrable avec celui qui avait été si gentil, elle senti à nouveau l'étreinte protectrice du Traqueur. Il était résolu, dites-donc. Alwenna compris alors qu'il avait certainement quelque chose à lui dire, il ne pouvait pas agir ainsi sans raison.

    Quelques heures après le drame, monsieur Den Kaliop débarqua. Il explosa de rage, trouvant cela inconcevable que ni les Traqueurs, ni les Artificiers n'avaient pu arrêter la horde de créatures. Personne n'était fier. Personne. Cependant, il savait pertinemment que les créatures de la forêt était les extrêmement féroces. Il aida la ville à se remettre sur pied, a enterrer les corps qui gisaient de ci de là. Le jeune Traqueur profita de la venue du Dissident pour emmener Alwenna l'écart. Il lui fit alors une confidence formidable. Il s'appelait Kalel. Brighid Kalel. La jeune fille n'en croyait pas ses oreilles. Il était... Il était...

    " Ton frère, oui. Nos parents m'ont abandonné quand j'étais enfant. J'ai, certes, 8 ans de plus que toi, mais je suis bel et bien ton frère. C'est pour cela que je m'excusais de ne pas être venu avant. Parce que... J'aurais pu sauver au moins Claire... Au moins elle.. "

    Alwenna posa un doigt sur les lèvres de Kalel. Elle lui fit signe de se taire. C'était trop douloureux de reparler de ça maintenant. Et puis, même s'il avait été là avant. Rien n'aurait changé. Rien. Kalel sourit. Alwenna lui rendit son sourire, avec difficulté. Elle avait du mal à croire à tout ce qui c'était passé, à tout ce qu'elle avait appris... Tout était allé trop vite. Pourtant, c'était la réalité. Kalel l'emmena chez elle, et le soir, elle s'endormit comme une souche. Le lendemain, bien qu'elle était encore triste, le fait de savoir qu'elle n'était pas seule comme elle le pensait lui remis du baume au coeur. Cependant, elle ne savait pas si elle devait continuer sa formation de Traqueur. Continuer dans la voie de ceux qui l'avaient déçue, de ceux qui n'avaient su protéger les habitants ainsi que sa soeur et ses parents... Alwenna se ressaisit. Si, elle devait continuer. Elle devait prouver à tout le monde que, elle, elle serait capable de les protéger. Elle serait meilleure que tous ces incapables réunis. Oui, elle leur prouverait. Mais elle ne voulait pas suivre la formation de ces bras cassés. Elle alla voir son... Son frère et lui demanda de la former. Au début, il refusa. Mais en voyant l'excitation et l'envie dans les yeux de sa soeur, il ne put refuser. Cependant, il ne voulait pas rester à Artias. Il voulait partir, loin d'ici. Alwenna accepta de le suivre, sans broncher. Elle quitta Artias sans remords, si ce n'est qu'elle ne reverrai plus son jeune compagnon avec qui elle faisait sa formation. Mais ce n'était pas grave. Elle en trouverait d'autres, des garçons...

    Ils partirent donc pour Thèbes. Là-bas, Kalel forma Alwenna comme un chef, arrivant même à la faire devenir une Traqueur officiel, avec comme récompenses une pierre d'Isis. A 18 ans, elle était devenu très populaire, de part son talent mais aussi de part son... Caractère. Elle avait changé du tout au tout. Elle était devenu une vraie sauvage, provocatrice et même mauvaise. Il n'y avait qu'avec son frère, qu'elle redevenait une enfant innocente. Avec lui, elle avait passé des moments qu'elle garderait à jamais gravé dans sa mémoire. Il était le seul qui la comprenait vraiment. Le seul. Les autres, hommes ou femmes, ne comprenait rien. Vraiment rien. Il était si faible psychologiquement, qu'elle faisait ce qu'elle voulait d'eux. Son frère n'appréciait guère, mais il ne disait rien. Il était content de voir que sa soeur s'amusait. Et pour s'amuser ça, elle s'amusait...

    Un jour, alors qu'Alwenna était en train de chasser, elle tomba sur un petit animal tout drôle... Il avait de longue oreille et comme des sortes de pierres précieuses sur la poitrine. Alwenna tomba complètement amoureuse de cette bestiole. Grâce à un piège, elle le captura et le ramena chez son frère. Elle lui montra, et d'un air fier, elle lui dit :

    " Ce sera mon familier. Trouve moi un Alchimiste, que je fasse le pacte qui nous liera à jamais! "

    Son frère l'avait regardé avec des yeux ouverts grands comme des billes. Elle savait tout aussi bien que lui que ce pacte était dangereux. Mais il avait confiance en elle. Elle était douée. Elle survivrait. Il en était certain. Il lui trouva un Alchimiste, une connaissance à lui en fait. Alwenna avait déjà baptisé la bête, Lazeo qu'elle l'avait appelé.Et lui, il n'avait pas bronché. Au contraire, ça lui avait même plu. Et il s'était laissé faire lorsqu'Alwenna avait du lui faire une petite coupure pour récupérer son sang. Au bout de quelques minutes d'incantation, le pacte était enfin fini. Lazeo et Alwenna était lié pour toujours. Elle était si heureuse, d'avoir un nouveau compagnon sur qui compter! Elle n'arrêtait plus de parler de lui, son frère lui fit remarquer qu'elle était légèrement embêtante avec ça. Mais elle ne fit pas attention à ce qu'il disait. Elle ne faisait plus attention, d'ailleurs. La "célébrité" lui montait à la tête. Mais elle s'en aperçut seulement trop tard. Un soir, dans l'année de ses 22 ans, alors qu'elle rentrait d'une chasse, son frère lui avait laissé un mot.

    "Alwenna. Tu as bien changé ces cinq dernières années. Tu es devenue une vraie femme, capable de vivre toute seule. Je sais que tu en es capable. Pardonne moi, Alwenna, mais aujourd'hui, tu dois continuer toute seule. Ne me cherche pas. S'il te plaît. J'ai fais ce que j'avais à faire. Je t'ai aidé à sortir la tête de l'eau, alors promets moi de continuer sur cette voie. Adieu, chère soeur. Sache que je t'aime, et que je ne t'oublierais jamais.

    Kalel."

    Assise par terre, le mot sur le visage, Alwenna pleurait toute les larmes de son corps. Lazeo était allongé contre ses jambes, mais rien n'y faisait. Son frère aussi l'avait abandonné. Elle devait se débrouiller seule à présent. Elle sécha ses larmes, prit un stylo et écrivit quelque chose au dos du mot de Kalel. Elle fit quelque valise et partit. Elle allait vivre à Exire, comme elle pensait le faire depuis un moment. Mais avant de partir pour de bon, elle alla sur la côté. Avec Lazeo, elle contempla l'océan. Elle serra fort dans sa main le bout de papier, elle tendit le bras et le lâcha. Il virevolta un moment, elle le regarda jusqu'à ce qu'il soit hors de vue. Puis elle tourna le dos et s'en alla enfin vers sa nouvelle destination. Elle allait enfin vivre pleinement sa vie. Elle n'oublierait jamais son frère. Elle en était sûre. Cependant, elle devait tourner la page. Et à présent, elle était fin prête.

    "Dis Kalel, tu te souviens ce jour là? Lorsque j'ai appris qu'on était frère et soeur? Moi, je m'en souviendrai toujours. Et je n'oublierai jamais tout ce que l'on a vécu ensemble. Jamais. Alors promets moi toi aussi de ne jamais oublier. Et si un jour on se recroise... Est-ce que tu te souviendras de moi? Je l'espère. Je te chercherai. Tu le sais. Ou alors j'attendrai que tu viennes à moi. Dans tous les cas, adieu Kalel. Et bonne route.

    Alwenna."


Who

Are You In reality?

    Pseudo : Lo'
    Age : 16 ans D:
    Comment avez-vous découvert le forum ? Lolilol
    Comment trouvez-vous le forum ? Bouarf, j'ai vu mieux D: /poutre/
    Questions/Suggestions ? Je peux donner des coups de canne à Shayan? :D
    L'aube ? [GG, je ne suis pas une noob, j'ai trouvé mon code toute seule \o/]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hayden Lewis

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 30/07/2010

Identité
Peuple: Noxem
Métier: Leader d'un mouvement de rébellion

MessageSujet: Re: • Alwenna Brighid •   Mer 4 Aoû - 17:33

Bwahahahahaaa bienvenue chère admin \o/


Hayden: Plutôt mourir que souhaiter la bienvenue à cette femmelette è_é
Moi: Mais c'est que tu deviens irrespectueux toi Oo'
Hayden: M'en fous ! Combaaaaat è_é
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alwenna Brighid

Admin sadique
Traqueur de noob ♫

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 28/07/2010
Age : 23
Localisation : DTC (Dans Ta Cave :0)

Identité
Peuple: Noxem
Métier: Traqueur de gros gibiers ♫

MessageSujet: Re: • Alwenna Brighid •   Mer 4 Aoû - 20:22

Bwahahaaa, je viens de voir qu'un stupide gens avait commenté ma fiche 8D Pas de flood sur la fiche des admins, Namého èwé /mur/ T'as lu au moins? 8D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: • Alwenna Brighid •   

Revenir en haut Aller en bas
 
• Alwenna Brighid •
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un nouveau départ [pv Alwenna]
» Alwenna Atriano, la jeune Sindarin. [ TERMINE ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Reeïya :: Players' zone :: Présentation :: Fiches validées-
Sauter vers: